Le Lézard

Le nouveau circuit du Réseau optique de recherche et d'innovation de l'Ontario maintient la connexion de la région du Nord au réseau mondial



TORONTO, ON, le 16 mai /CNW/ -- TORONTO, ON, le 16 mai /CNW/ - Les établissements du nord de l'Ontario faisant partie du Réseau optique de recherche et d'innovation de l'Ontario (ORION) se réjouissent de l'investissement de quelque 500 000 dollars dans un nouveau circuit à fibre optique haute vitesse. Inauguré cette semaine, le circuit sert de système de secours vital, assurant la connexion de la région du Nord aux réseaux mondiaux de recherche et d'éducation.

Le nouveau système de secours à sécurité intégrée fournit des services à 18 collèges, universités, conseils scolaires et autres organisations de la région du Nord qui dépendent de leur connexion à ORION, ainsi qu'au réseau canadien CAnet 4 et à d'autres réseaux à l'échelle mondiale.

Maxim Jean-Louis, président et directeur général de Contact North/Contact Nord, a accueilli la nouvelle avec satisfaction. "C'est une excellente nouvelle pour nous et nous sommes ravis que les démarches d'ORION et de CANARIE en vue d'accélérer l'obtention de cet investissement aient porté fruit", a souligné M. Jean-Louis, également vice-président du conseil du RROTOP (Réseau régional ontarien de la technologie optique de pointe).

Parmi les établissements reliés à ORION, mentionnons les universités Laurentienne, Lakehead et Nipissing, l'Ecole de médecine du Nord de l'Ontario, le Sudbury Neutrino Observatory, les collèges Boréal, Cambrian, Confederation, Northern, Sault et Georgian, de même que Contact North/Contact Nord et plusieurs conseils scolaires.

Les interruptions de service, causées par des coupures de fibre, des accidents ou des défaillances matérielles, ont poussé ORION et CANARIE à accélérer les plans d'intégration de services de secours aux emplacements d'ORION du nord de Toronto. Après qu'un camion eut heurté un poteau électrique près de Barrie, par exemple, le service vers des points au nord de cet endroit a été interrompu durant plusieurs heures. Tout dépendant de la nature des incidents, certaines réparations peuvent nécessiter plusieurs jours.

Le nouveau service fait en sorte que, grâce à la prise en charge du trafic par le nouveau circuit de secours GigE, les établissements du Nord pourront maintenir leur connexion de manière transparente.

CANARIE, qui exploite le réseau fédéral canadien CAnet 4, a investi 400 000 dollars dans le projet. ORION a fourni près de 100 000 dollars pour couvrir les coûts d'équipement et de main-d'oeuvre, y compris la fibre optique acquise de Big Pipe Inc. Dans le cadre de ces travaux, CANARIE a dû remodeler une de ses longueurs d'onde optiques est-ouest de façon à prendre en charge le nouveau service de secours de Thunder Bay.

"La modification d'une longueur d'onde pour ce service est très coûteuse et requiert une conception technique, des données et du matériel de gestion spéciaux", a expliqué Sam Mokbel, directeur principal, ingénierie et exploitation du réseau, ORION, qui a collaboré avec René Hatem, ingénieur en chef du réseau CAnet 4 de CANARIE, à la planification et à la mise en oeuvre du projet.

Le nouveau service GigE (Gigabit Ethernet) couvre désormais près de 70 % du réseau d'ORION, soit quelque 3 000 des 4 200 kilomètres de fibre de réseau d'ORION, ce qui représente une capacité de transmission de données de 1 000 mégabits par seconde.

Une carte du nouveau circuit peut être téléchargée à partir du site http://www.orion.on.ca/news/pdf/northernbackup.pdf.


Communiqué envoyé le 16 mai 2006 à 10:11 et diffusé par :