Le Lézard

"L'attitude des maires de Saint-Bruno, Saint-Lambert et Brossard est coûteuse et consternante" - Claude Gladu, maire et président de l'agglomération de Longueuil



LONGUEUIL, QC, le 13 juillet /CNW/ -- LONGUEUIL, QC, le 13 juillet /CNW Telbec/ - Commentant cet après-midi le communiqué émis par les maires de Saint-Bruno, de Saint-Lambert et de Brossard, le maire de Longueuil et président de l'agglomération, monsieur Claude Gladu, s'est dit consterné par les tactiques déployées par ces derniers dans le dossier budgétaire.

"Je comprends qu'après avoir essuyé les blâmes sévères et justifiés des observateurs et de nombreux commentateurs de la scène municipale pour avoir fait déraper l'adoption du budget 2006, ces trois maires tentent de redorer leur image. Cependant, à la lumière de leur communication d'aujourd'hui et du contenu de leur prétendu "mémoire", nous sommes en droit de se questionner sur la logique et la pertinence de leur démarche", a indiqué monsieur Gladu.

"Est-il besoin de souligner que nous n'en sommes plus à la phase de négociation ou de médiation dans ce dossier. Ces étapes ont été franchies au cours des six derniers mois. Doit-on leur rappeler que la ministre des Affaires municipales et des Régions a décrété en juin des mesures visant à adopter un budget maximum de 240 millions de dollars et que ce budget, conforme aux v?ux du gouvernement, devait être adopté le 3 juillet et que les trois maires se sont absentés de cette réunion. Doit-on également redire que le 10 juillet, ils ont refusé de se présenter devant la Commission municipale", de poursuivre le maire de Longueuil et président de l'agglomération.

"Quant à lui, le représentant de la Commission a déjà rappelé, au cours des derniers jours, à ces trois maires qu'il estimait qu'après sept mois de discussion, les villes devaient être en mesure d'éclairer la Commission sans plus de délais".

Le maire de Longueuil s'étonne de voir ces trois maires prétendre vouloir sauver de l'argent aux contribuables alors que leurs actions conjuguées depuis le début de l'année auront coûté plus de sept millions de dollars aux citoyens.

"De notre côté, à Longueuil, notre priorité demeure de trouver des solutions positives au niveau budgétaire. Ces élus se comportent de façon cavalière en faisant fi des règles et des délais. Personne n'est plus dupe de leur stratagème déplorable", a conclu le maire Gladu.


Communiqué envoyé le 13 juillet 2006 à 19:32 et diffusé par :