Le Lézard

En juillet dans le Trente - Le journalisme à la "Jackass"



MONTRÉAL, le 13 juillet /CNW/ -- MONTRÉAL, le 13 juillet /CNW Telbec/ - Après un trip en Biélorussie et 15 jours en prison, Frédérick Lavoie est, cet été, stagiaire à La Presse. Par son coup d'éclat et ses résultats, Lavoie vient-il de consacrer un nouveau sport extrême pour reporters en début de carrière? A-t-il pris des risques seulement pour ce qu'ils lui ont rapporté? Certains journalistes lui font ce reproche, dans le numéro de juillet-août du Trente.

Mais pas Paul Marchand. Bien avant Lavoie, Marchand est resté sur le champ de bataille, à Beyrouth et à Sarajevo en proie à la guerre civile, jusqu'à ce qu'il en sorte sur une civière. Selon lui, il n'y a pas suffisamment de Frédérick Lavoie dans les rangs des médias.

Quand les deux Michel, Auger et Vastel, ont quitté respectivement Quebecor et Gesca pour aller chez le concurrent, c'est un peu comme si le Canadien et les Nordiques s'étaient échangé Guy Lafleur et Peter Stastny. Mais la réalité est un peu plus complexe. Le Trente vous raconte les coulisses de l'histoire.

Les conseils municipaux sont-ils les trous noirs de l'information? Si la Métropole brille par sa transparence, d'autres nous ramènent presque en Europe de l'est, à l'époque du rideau de fer... Également dans le Trente de juillet-août : les tarifs des pigistes, ça se négocie plus qu'on pense; deux vétérans du magazine québécois qui ferment leurs portes; Darwin malmené dans les médias, à cause des journalistes qui font le jeu des créationnistes.

Magazine du journalisme québécois, le Trente est publié dix fois l'an et vendu par abonnement et en kiosque. Le numéro de juillet-août est en vente dès le 14 juillet.


Communiqué envoyé le 13 juillet 2006 à 11:27 et diffusé par :