Le Lézard
Classé dans : Santé

Un patient de l'Institut de Cardiologie de Montréal bénéficie d'une première canadienne



MONTRÉAL, le 13 juillet /CNW/ -- Implantation avec succès d'un nouveau type de défibrillateur avec

resynchronisation cardiaque doté de capacités de télésurveillance à

distance sans fil

MONTRÉAL, le 13 juillet /CNW Telbec/ - L'équipe d'électrophysiologie de l'Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) a réalisé une implantation d'un nouveau type de défibrillateur avec resynchronisation cardiaque (Concerto(MC)). Cette intervention a été effectuée le 6 juillet dernier par le Dr Bernard Thibault, cardiologue électrophysiologiste, en collaboration avec le Dr Peter Guerra, chef du service d'électrophysiologie. Il s'agissait de la première implantation au Canada de ce type de défibrillateur utilisant la technologie sans fil et destiné aux personnes qui présentent un haut risque de mort subite cardiaque. Les suites de la procédure ont été favorables au patient.

Un nouveau dispositif pour gérer l'insuffisance cardiaque

Souffrant de défaillance cardiaque, le patient de 67 ans, originaire de Chénéville en Outaouais, était un candidat à risque pour des arythmies dangereuses; sa condition cardiaque nécessitait l'implantation d'un défibrillateur. L'équipe d'électrophysiologie de l'ICM a pu lui faire bénéficier de ce premier appareil de gestion des anomalies du rythme cardiaque à tirer parti de la technologie sans fil et homologué par Santé Canada le 20 juin dernier. Le nouveau dispositif cardiaque Concerto(MC) permet en effet d'établir une communication efficace à distance entre le défibrillateur implanté et le programmateur se trouvant dans le bureau du clinicien ou la salle d'opération. D'ici quelques mois, le personnel médical de l'ICM pourra, à l'aide d'un nouveau dispositif, interroger à distance le défibrillateur du patient alors que celui-ci sera à la maison. Le suivi effectué entièrement sans fil améliore donc la prise en charge du patient durant l'implantation et les examens de routine.

Alertes à distance pour une gestion optimale du patient

"Le nouveau dispositif utilisé facilite le suivi et la gestion des symptômes d'insuffisance cardiaque par le biais d'une technologie de monitorage de la surcharge pulmonaire - eau sur les poumons - qui mesure l'impédance intrathoracique plusieurs fois par jour afin de nous fournir des renseignements cliniques critiques au sujet de la stabilité de l'insuffisance cardiaque du patient," souligne le Dr Peter Guerra. "Grâce à ce signal précoce, nous pourrons réévaluer le statut du patient, modifier le traitement au besoin et éviter une hospitalisation potentielle."

Ce nouveau type de dispositif peut également émettre un choc électrique pour mettre fin à un rythme cardiaque dangereusement anormal et réanimer alors un patient en arrêt respiratoire. De plus, le système de resynchronisation stimule le muscle cardiaque pour améliorer le synchronisme des contractions des ventricules afin d'aider le c?ur à propulser plus efficacement le sang dans l'organisme. Destiné aux patients souffrant d'insuffisance cardiaque, ce dispositif leur offre la possibilité de jouir d'une meilleure qualité de vie.

Une demande croissante

De plus en plus de patients requièrent un défibrillateur incluant un système de resynchronisation cardiaque. Plus de 100 interventions de ce type ont été réalisées au cours de la dernière année à l'ICM et ce nombre est appelé à croître de façon importante dans les années à venir. Dans ce contexte, ce nouveau dispositif offrira une alternative intéressante en matière de diagnostic, de surveillance et de thérapie en assurant une communication plus aisée et documentée entre patients et médecins, ainsi que la tranquillité d'esprit des patients.

"Compte tenu du fait que j'habite à plus de deux heures de route de l'ICM, je suis bien heureux de pouvoir bénéficier de ce nouveau type de défibrillateur," souligne M. Pierre Giroux, premier patient à recevoir le dispositif cardiaque à technologie sans fil. "Cela m'évitera des déplacements inutiles puisque le suivi pourra se faire à distance et j'aurai également l'esprit en paix, sachant que tous mes symptômes seront sous surveillance continue."

À propos de Medtronic

Pour en connaître davantage sur Medtronic et le dispositif cardiaque Concerto(MC), visitez le site Web www.medtronic.com.

À propos de l'Institut de Cardiologie de Montréal

Fondé en 1954, l'Institut de Cardiologie de Montréal vise constamment les plus hauts standards d'excellence dans le domaine cardiovasculaire par son leadership en prévention, en soins ultraspécialisés, en formation des professionnels, en recherche clinique et fondamentale et en évaluation des nouvelles technologies. Il est affilié à l'Université de Montréal et ses résultats cliniques sont parmi les meilleurs au monde. En 2005-2006, l'ICM a implanté plus de 400 défibrillateurs, dont 128 avec resynchronisation cardiaque. Pour en connaître davantage sur l'Institut, visitez le site Web www.icm-mhi.org.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

17 aoû 2017
SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU, QC, le 17 août 2017 /CNW Telbec/ - Grâce au nouveau Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR), une somme de 30 millions de dollars sera disponible cette année pour soutenir des projets régionaux. Cette enveloppe sera...

17 aoû 2017
MONTRÉAL, le 17 août 2017  Lors de son allocution ce matin dans le cadre de la 5e édition du congrès Preventing Overdiagnosis, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, M. Gaétan Barrette, a reconnu l'importance de s'attaquer au...

17 aoû 2017
WEEDON, QC, le 17 août 2017 /CNW Telbec/ - Le président directeur général de MYM Nutraceuticals Inc. de Vancouver, Rob Gietl et le maire de la Ville de Weedon, Richard Tanguay, accompagnés de nombreux intervenants et partenaires ont rencontré la...

17 aoû 2017
QUÉBEC, le 17 août 2017 /CNW Telbec/ - Assistant à la 5e Conférence internationale sur la prévention du surdiagnostic, Diane Lamarre, porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé, d'accessibilité aux soins et de soutien à domicile,...

17 aoû 2017
RICHMOND, QC, le 17 août 2017 /CNW Telbec/ - La députée de Richmond, madame Karine Vallières, a confirmé aujourd'hui, au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, que le Gouvernement du Québec a conclu une entente...

17 aoû 2017
MAVIRET est le premier et le seul traitement pangénotypique d'une durée de huit semaines chez les patients atteints d'hépatite C qui sont exempts de cirrhose et qui reçoivent un traitement pour la première fois*1. L'approbation repose sur un taux de...




Communiqué envoyé le 13 juillet 2006 à 08:00 et diffusé par :